Accueil » Articles de presse

Boutique

Votre compte






Nouveautés

24.00 €
24.00 €
11.16 €
 
Articles de presse
Jour de moisson à Saint Marcel PDF Imprimer Envoyer

Jour de moisson à Saint-Marcel, petite commune du Jarnisy.

Au milieu des champs, Olivier Mercier et Jean-Pierre Choquet observent le bruyant va-et-vient d’une machine aux dents longues. À perte de vue, du cannabis. Ou plus exactement du chanvre industriel (cannabis sativa). Dans ce coin de Meurthe-et-Moselle, trente hectares sont réservés à cette production.
Il y a de cela six ans, ces deux agriculteurs, et d’autres, ont voulu diversifier leur production. Et ils se sont tournés vers le chanvre, oublié après la Seconde Guerre mondiale en raison de l’apparition des produits issus de la pétrochimie et du coton. Une époque révolue : revenue sur le devant de la scène nationale au début des années 80, cette plante (re) voit l’avenir en rose.
La France en est d’ailleurs le premier producteur européen. Graines, paille : dans le chanvre, tout est bon. « Au début, lorsqu’on a commencé la culture du chanvre, il y avait des automobilistes qui s’arrêtaient sur le bord de la route et qui se servaient »… Pensant sans doute être tombés sur une mine à ciel ouvert. Ceux-là ont dû redescendre de leur nuage bien vite :
si le chanvre industriel ressemble à s’y méprendre au cannabis (cannabis indica) – à un certain stade de sa croissance – il n’en est que le cousin. Un cousin très, très éloigné.
Traitement localisé à Creutzwald
D’aucuns se sont amusés à sortir leur calculatrice pour en arriver à une conclusion anecdotique mais plutôt intéressante : pour ressentir un quelconque effet en fumant du chanvre industriel – la teneur de ce dernier en TetraHydroCannabinol ne doit pas excéder 0,2 % – il faudrait s’attaquer à un pétard de six mètres de long et d’un mètre de diamètre. Bon courage à ceux qui voudraient vérifier.
Les Chanvriers de l’Est ont vite fait de découvrir les autres propriétés de cette plante. Après avoir établi le lien entre les producteurs lorrains et une usine de traitement en Allemagne, ils ont décidé de construire leur propre unité, à Creutzwald.
« Sous l’appellation Est Chanvre, au statut associatif, nous avons permis le développement de cette culture, explique Laurent Didier, responsable de production sur l’unité de transformation creutzwaldoise. Nous étions limités. Nous avons alors choisi de créer une SARL, intitulée Les Chanvriers de l’Est. Notre entreprise a été approchée par le pôle de compétitivité fibre qui appuie une politique de relance industrielle en Lorraine. Il nous a mis en relation avec des entreprises locales qui nous ont fait participer à des études de recherche et de développement. »
Les fonds réunis, soit près de 2 M€, Les Chanvriers de l’Est trouvent le terrain idéal pour leur implantation, à Creutzwald.
« C’est un lourd investissement mais nous croyons fermement aux débouchés possibles. D’autant plus que notre usine sera la seule dans toute la région à traiter le chanvre produit en Lorraine et pourquoi pas ailleurs. Le principe du traitement est de faire du chanvre trois produits différents, à savoir les graines ou chènevis qui sont employées pour la fabrication d’huile, riche en oméga 3 et 6. La paille, elle, est traitée pour devenir de la fibre ou de la chènevotte. » Les entrepreneurs, composés de neuf associés tous issus de l’agriculture, doivent désormais frapper aux portes de ceux qui en auront l’utilité. « La fibre est utilisée dans le domaine des matériaux composite. Les constructeurs automobiles s’en servent principalement pour fabriquer les tissus. Elle sert également aux constructeurs aéronautiques et ferroviaires. De plus en plus, la fibre est aussi prisée dans le bâtiment, notamment pour ses propriétés isolantes », reprend Laurent Didier. Quant à la chènevotte, qui possède un fort pouvoir absorbant, elle est utilisée pour la confection de litière animale. « On peut aussi la transformer en bloc de béton pour la construction. Enfin, toute la poussière générée par la valorisation sert, elle, de matière combustible. »
L’usine doit ouvrir dans quelques semaines. Il sera alors temps de vérifier si le chanvre tient toutes ses promesses.
transmis par
www.eelv.verdun-blog.com eeelv.verdun.over-blog.com elv.verdun.over-blog

 
5 fruits et légumes par jour-ATTENTION PDF Imprimer Envoyer

 « 5 fruits et légumes par jour » ATTENTION

Une partie de vos impôts est utilisée par le ministère de la Santé pour vous seriner sur tous les tons que vous devez manger cinq fruits et légumes par jour. J'ai déjà souvent écrit que cinq portions de fruits et légumes ne me paraissent pas assez, et qu'il en faut au moins huit, ce qui est d'ailleurs plus que facile à atteindre dès que vous vous décidez à faire attention à ce que vous mettez dans votre caddie.
 
Mais il y a un autre grave problème avec ce slogan : manger des fruits ou des légumes est complètement différent.
 
En réalité, ce sont les légumes qu'il faut manger en quantité importante. Les fruits sont bien moins utiles, et vous pouvez même facilement vous nuire si vous en mangez trop.
 
L'abus de ces fruits et légumes est dangereux pour la santé.

Dans la catégorie des fruits, ceux dont il faut vous méfier sont les fruits riches en fructose, un sucre qui est mal métabolisé par l'organisme, qui provoque des pics de glycémie (sucre sanguin) et l'accumulation de graisses malsaines dans vos cellules.
 
Il s'agit des ananas, et surtout des oranges, des bananes et des raisins. Vous pouvez en manger de temps en temps, mais prenez soin d'en prendre de petites portions, surtout s'ils sont très mûrs.
 
Concernant les légumes, il faut limiter votre consommation de tous les féculents : pommes de terre, riz, légumineuses (pois, haricots secs, fèves, lentilles), céréales. Tous contiennent de fortes quantité d'amidon, qui n'est au fond qu'une chaîne de molécules de glucose, que votre système digestif a vite fait de séparer (dès le contact avec la salive, l'amidon se change en glucose).
 
Bons légumes et bons fruits

En revanche, tous les petits fruits rouges et noirs, des groseilles aux cassis, en passant par les fraises, les framboises, les myrtilles, et les mûres, contiennent peu de fructose, et doivent être consommés régulièrement.
 
Ils préviennent de nombreuses maladies car ils sont bourrés d'antioxydants, des composés qui protègent vos cellules et votre ADN de l'agression des radicaux libres.

Côté légumes, ce sont les légumes colorés qui doivent être privilégiés. Ils contiennent toujours du glucose sous une forme ou sous une autre (amidon ou saccharose), mais leur forte teneur en antioxydants et en fibres en font des aliments qui ont un effet positif sur votre santé.
 
Tous les « légumes » qui sont techniquement des fruits, comme les tomates, les courgettes, les poivrons, les aubergines, sont bons pour la santé. Si on les appelle « légumes », c'est justement parce qu'ils contiennent peu ou pas de fructose.
 
 
Jus de fruits : les faux aliments santé

Les jus de fruit, et en particulier le jus d'orange et le jus de raisin, sont des bombes à sucre qui font exploser votre sucre sanguin quand vous les absorbez.
 
Boire du jus d'orange au petit-déjeuner est devenu courant. La mode est venue des Etats-Unis.

Aujourd'hui, on suspecte pourtant que cette forte consommation de jus d'orange contribue à de nombreuses épidémies, dont l'épidémie d'obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires, et même du cancer de la peau (mélanome malin, mortel à 50 % sur 10 ans).
 
Selon une étude très sérieuse de chercheurs en dermatologie à l'Université de Memphis, aux Etats-Unis, le jus d'orange est riche en différents fucoumarines et notamment en psoralènes, qui sont des substances hautement cancérigènes pour la peau en présence du soleil. (1)

Depuis vingt ans d'ailleurs, les crèmes solaires à la bergamote sont interdites, car la bergamote est riche en psoralènes.

La plupart des menus petit-déjeuner proposés dans les bars et les hôtels comportent un jus d'orange. Sur les boîtes de Kellogg's, le petit-déjeuner idéal présenté aux enfants est une portion de céréales plus un jus d'orange.
 
Mais avez-vous déjà fait attention à votre réaction après avoir conclu votre petit-déjeuner par un jus de fruit ?
 
Loin de vous rassasier ou de vous donner de l'énergie, vous vous sentez écœuré, avec parfois des remontées acides dans l'œsophage. Si vous avez avalé, juste avant votre jus d'orange, un pain au chocolat et du café au lait, alors votre estomac produira toutes sortes de bulles, gaz et renvois, qui sont tous sauf le signe d'une alimentation qui fait du bien à votre corps.
 
Si, après une demi-heure, vous vous sentez fatigué, c'est normal : votre taux de sucre sanguin est en train de monter en flèche et votre pancréas tourne à plein régime pour secréter de l'insuline, une hormone qui transforme ce sucre en graisse, qui va se stocker dans votre foie et vos cellules.
 
 
Le mythe de la vitamine C

Les pouvoirs publics ont fait un matraquage pour persuader les populations que le jus d'orange est bon pour la santé car riche en vitamine C.
 
 Mais un verre de 200 mL de jus d'orange frais ne contient que 60 mg de vitamine C.
 
 Cela ne représente qu'un dixième de la dose quotidienne dont vous avez besoin. Les spécialistes mondiaux de la vitamine C de l’Institut Pauling (université de l’Oregon) recommandent de prendre au moins 400 à 600 mg de vitamine C, ce que vous ne pouvez obtenir qu'avec des aliments réellement riches en vitamine C :
 
 Le poivron rouge cru contient 180 mg de vitamine C par 100 g. Le radis noir contient 150 mg de vitamine C par 100 g. Le cassis et le persil contiennent 200 mg de vitamine C par 100 g. Il existe par ailleurs des « super aliments », généralement des baies exotiques, qui contiennent des concentrations bien plus élevées encore : la baie de goji fraîche (2500 mg/100 g), l'acérola (1000 à 2000 mg de vitamine C par 100 g), le camu-camu, qui est une baie d'Amazonie (2000 à 3000 mg de vitamine C par 100 g).
 
 Alors, si vous voulez améliorer votre santé et celle des personnes dont vous avez la charge, arrêtez d'acheter du jus d'orange, limitez votre consommation de fruits sucrés, de féculents, et mangez plus de baies et de légumes verts, à feuille, légumes racines et légumes-fruits colorés.
 
 Et retenez que boire du jus d'orange est toujours moins bon pour la santé que de manger une orange, celle-ci contenant plus de fibres qui vont ralentir la vitesse d'absorption du fructose par votre organisme.
 
 A votre santé !
 
 Jean-Marc Dupuis
 
 (1) Sayre R. M. Dowdy J. C., "The increase in melanoma : are dietary furocoumarins responsible ?", Med Hypothesis, 2008, 70 (4), p. 855-859.
 
 ******************************
 
 Voici quelques livres sélectionnés dans la bibliothèque de Jean-Marc Dupuis :
 
 - Sur le cancer, Anticancer : Les gestes quotidiens pour la santé du corps et de l'esprit, de David Servan-Schreiber.
 - Sur l'ostéoporose, Lait, mensonges et propagande, de Thierry Souccar.
 - Sur le diabète, Nouveau régime IG Diabète, de Jacques Médart et Angélique Houlbert.
 - Sur la maladie de Lyme, Maladie de Lyme : Mon parcours pour retrouver la santé, de Judith Albertat.
 - Sur l'alimentation, Les surprenantes vertus du jeûne, de Sophie Lacoste.
 - Sur le cancer et les maladies cardiovasculaires, Vitamine D : Mode d'emploi, du Dr Brigitte Houssin.
 - Sur l'amincissement, Le Nouveau régime Atkins, d'Eric Westman.
 - Sur la maladie d'Alzheimer et le diabète, Boire mieux pour vivre vieux, du Pr Roger Corder.
 - Sur la vivacité cérébrale, Un cerveau à 100%, d'Eric Braverman.
 - Sur le cholestérol, Cholestérol, mensonges et propagande, de Michel de Lorgeril.
 - Sur la fibromyalgie et les maladies chroniques, Les clés de l'alimentation santé : Intolérances alimentaires et inflammation chronique, du Dr Michel Lallement.

 
Le fromage analogue PDF Imprimer Envoyer

Un faux fromage plus vrai que nature…Le fromage 'analogue'

TRANSMIS PAR M.DOGNA JANVIER - 2012

Les vaches doivent s'en mordre les tétines… le monde tourne vraiment à l'envers !

Article étonnant de Paule Neyrat, Diététicienne sur un faux fromage dont les consommateurs ignorent certainement l'existence.

Le fromage analogue, ça vous dit quelque chose ? Moi, j'avoue que ça m'avait échappé. Ce n'est pas un nouveau fromage, non. Ça ressemble au fromage, ça le goût du fromage et c'est un scandale alimentaire. Et vous en consommez à l'insu de votre plein gré dans nombre de pizzas, lasagnes, cheeseburgers et autres plats industriels où il y a soi-disant du fromage genre gouda, mozzarella, emmental et autres fromages à pâte dure. Il existe deux versions de fromage analogue inventées par Cargill, un fabricant américain de produits pour l'industrie agro-alimentaire implanté dans 63 pays. L'un est une pâte composée de 15 % de protéines laitières, d'huile de palme et d'exhausteurs de goût qui existe depuis 2007. L'autre appelé « Lygomme TACH Optimum, » destiné au marché européen et datant de2009, est composé de trois amidons, d'un galactomannane (E 410,412, 417), d'uncarraghénane (E 407), tous deux gélifiants, et d'arômes.

Quoi de plus appétissant? Et,tenez-vous bien, il a fait partie des trois nominés aux Food Ingredients Excellence Awards 2009, catégorie « Innovation de l'année pour la Laiterie ». S'il ne l'est pas pour les consommateurs qui sont bernés, ce Lygomme est optimum pour les industriels car il coûte 60 % de moins que l'autre fromage analogue (et 200 % de moins qu'un vrai fromage) : ils se sont rués dessus depuis la flambée du prix du lait. En plus, Cargill se glorifie cyniquement d'avoir inventé un truc bon pour la santé car son Lygomme ne contient pas de graisses saturées, ni de lactose et convient aussi bien à l'alimentation halal que kasher. C'est vraiment pousser le bouchon de la morgue financière très loin. Vous croyez manger du fromage (donc des protéines et du calcium) avec votre pizza, vos lasagnes, votre cheeseburger et en fait vous absorbez une infâme pâte qui ne vous apporte rien de bon pour votre santé. La Commission Européenne a autorisé l'emploi de ce fromage analogue à condition que les ingrédients qui le composent soient indiqués sur l'étiquette. Mais qui va regarder ces minuscules caractères ?

Qui va comprendre que le galactomannane et le carraghénane,c'est le fromage ?

Un Français mange 10 kilos de pizza par an et du « fromage analogue " selon le Canard enchainé du 3/2/2010

Fromage ô désespoir ! cette semaine c’est un voyage au coeur des pizzas auquel nous convie l’hebdomadaire satirique. Le consommateur apprend que lorsqu’il voir l’ingrédient « Fromage analogue » apparaître sur les pizzas industrielles, ilsignale la présence de 15 % de protéines de lait – seulement. Et le reste ? « Des

graisses végétales bon marché comme l’huile de palme, des amidons, du sel et des arômes artificiels. Dans la droite ligne des lignées d’ersatz, Cargill a mis au point un fromage sans lait. Le fabricant dispose maintenant d’une alternative économique aufromage pour pizza qui remplace entièrement les protéines de lait, dont le prix fluctue sans cesse , décrit le fournisseur d’agents de texture et d’émulsifiants pour l’agroalimentaire dans sa plaquette de pésentation qui croit bon d’ ajouter " Le produit rappelle les fromages à pâte dure tels que le gouda, le cheddar, le gruyère. Le client y trouve le même plaisir et la même satisfaction" . Et les Français consomment 10 kilos de pizza par pan et par habitant, second rang après les Etats Unis.

Bon appétit !

 
Sept bonnes raisons de croquer du chocolat PDF Imprimer Envoyer

Sept bonnes raisons de croquer du chocolat


De nombreuses études ont prouvé que le chocolat avait bien des vertus ! Les gourmands et amateurs de cacao vont pouvoir déculpabiliser, à condition bien sûr d'en consommer avec modération...

Lire l'article de Marie Royan : "Sept bonnes raisons de croquer du chocolat"

 
Des méthodes naturelles pour renforcer son immunité PDF Imprimer Envoyer

Des méthodes naturelles pour renforcer son immunité


A l'approche de l'hiver, notre immunité est plus souvent sollicitée. Si vous avez tendance à attraper facilement rhume, angine, grippe, gastro..., vous pouvez d'ores et déjà faire des cures de soins préventifs à base de produits naturels. Vous pouvez aider votre organisme et ainsi le préserver des attaques de l'hiver !

Lire l'article de Jeanne Gabin : "Des méthodes naturelles pour renforcer son immunité"

 
« DébutPrécédent12SuivantFin »

Page 1 sur 2